Sélectionner une page

© Maude Dietmann – By md art

© Maude Dietmann – By md art

La Manade Blanc

La passion des taureaux et des chevaux

L’exploitation

L’exploitation est typiquement camarguaise en production biologique. Nous y cultivons du riz labellisé IGP « riz de Camargue », du blé et du fourrage destiné au bétail et à la vente. Nous élevons des taureaux de race camargue destinés exclusivement à la course camarguaise et à la production de viande labélisée « agriculture biologique » et « AOP taureau de Camargue ».

Nous avons aussi un élevage de chevaux de race camargue.

>> Les actualités de la Manade

Élevage de taureaux

Le cheptel bovin compte près de deux cent trente bêtes de race Camargue. Jamais véritablement domestiqué, le taureau Camargue conserve de nombreux caractères d’animal sauvage car il jouit encore, du moins sur ses pâturages, d’une liberté totale toute l’année, sans jamais connaître l’étable.

Les taureaux de la manade sont essentiellement destinés à la course à la cocarde, jeu traditionnel taurin, qui attire les grandes foules d’aficionados dans les arènes des Bouches-du-Rhône, du Gard, du Vaucluse et de l’Hérault.

La course camarguaise, très différente de la corrida, est un exercice sportif au cours duquel des jeunes gens (les Raseteurs) s’efforcent de dépouiller l’animal des attributs (cocardes, glands, ficelles) attachés à ses cornes. Le taureau ne séjourne qu’un quart d’heure dans l’arène puis il est ensuite ramené et relâché sur la manade.
Les taureaux cocardiers de grande classe, qui défendent vaillamment leurs attributs, sont de véritables vedettes, chéries des populations de Provence et du Languedoc. Certains d’entre eux effectuent de véritable carrière et sont même statufiés (Goya, Gandar, Pascalet, Camarina…).

Malheureusement, certains n’ont pas les qualités requises pour devenir cocardier et sont valorisés en AOP Taurrau de Camargue.
>> Consultez notre boutique en ligne

 

Élevage de chevaux

La manade comprend aussi une trentaine de chevaux dont quatre juments poulinières et un étalon agréé à la monte publique, élevés dans la pure tradition, en semi-liberté dans de vastes espaces.
Indispensable aux gardians pour le travail dans la manade, le cheval Camargue est connu pour sa rusticité. Courageux, vif, volontaire et d’une endurance remarquable, il en est un excellent cheval de selle et de loisir. Avec sa petite taille (1,40 m à 1,50 m), c’est un cheval abordable pour tout cavalier, de tout niveau.

L’élevage a été créé en 1970, avec des juments d’origines Jalabert et Mailhan. La sélection se fait en particulier sur les aptitudes du cheval dans le travail des taureaux. Une attention particulière est portée sur le mental, le calme, l’attention et la vivacité, qualités requises pour toutes autres disciplines.
>> Consultez nos produits à la vente